Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
28 Août 2021 | Profession
 

Neuf ans ferme pour violence gratuite de la part d’un récidiviste 

• Territoire-de-Belfort. Pour avoir frappé l’une des employées, lors du braquage d’un tabac-presse à Belfort il y a deux ans (voir 1er septembre 2019), le principal prévenu a été condamné, ce mercredi 26 août, à neuf ans ferme.

Après avoir récupéré le contenu des deux caisses, l’un des quatre braqueurs s’était dirigé vers l’arrière-boutique pour essayer d’avoir accès au coffre et avait asséné des coups à l’une des employées avec la crosse de sa fausse arme avant de laisser la victime au sol et de prendre la fuite avec ses trois complices.

Les caméras de surveillance du bureau de tabac avaient filmé toute la scène, mais ne permettaient pas d’identifier les braqueurs. Or des témoins les avaient vus se réfugier dans une cave du quartier où les enquêteurs ont retrouvé une casquette … avec une trace d’ADN.

Un mineur avait fini par être identifié et placé en garde à vue. Dans sa chambre, l’arme factice ainsi que deux vestes noires sont retrouvées. Après analyse, une veste donne l’ADN d’un autre braqueur et deux traces d’ADN sont prélevées sur le faux pistolet  : celle de l’employée du bureau de tabac et celle du troisième braqueur.

Placé en garde à vue le 12 septembre 2019, ce dernier avait avoué avoir participé au braquage mais avait nié les coups. Sauf que le tee-shirt bleu visible sur les images de vidéo-surveillance et reconnu par la victime l’a confondu. Majeur depuis à peine un mois au moment des faits, il comptait déjà … 23 condamnations pour des faits similaires.

Braquage en série (1) 

• Loiret. Le tabac-presse de Beaune-la-Rolande (20 kilomètres de Pithiviers) a été victime d’un cambriolage ce jeudi 26 août, vers 3 heures 30. Plusieurs personnes se seraient introduites dans l’établissement, fermé pour congés d’été. Le bruit causé par cette intrusion et l’alarme ont alerté des habitants vivant à proximité. Lorsque les gendarmes sont arrivés sur place, il n’y avait plus personne. Le véhicule qui aurait servi au cambriolage a été retrouvé abandonné un peu plus loin.

À 10 kilomètres, une voiture s’était arrêtée devant un bar-tabac de Bellegarde, avec plusieurs individus à son bord, entre 2 heures et 3 heures du matin. Alerté par l’alarme, le voisinage a prévenu la gendarmerie mais les cambrioleurs avaient déjà quitté les lieux à leur arrivée avec leur butin.

Braquage en série (2) 

• Loire-Atlantique. Très tôt, ce mercredi 25 août, trois bars-tabac ont été ciblés dans des petites communes autour de Pontchâteau (26 kilomètres au nord de Saint-Nazaire).

Le premier à en faire les frais a été un buraliste de Prinquiau, à 5 heures 30, où le ou les voleurs ne sont pas parvenus à entrer. Ils sont en revanche parvenus à leurs fins, à 5 heures 45, à Besné. À 6 heures 20, une autre tentative d’effraction – mais vaine – a eu lieu à Campbon.