Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Juin 2021 | Profession
 

Les grands moyens

• Isère. Peu après 3 heures du matin ce mardi 29 juin, cinq malfaiteurs ont tout d’abord déboulonné un banc public placé devant un buraliste de Saint-Jean-de-Bournay (20 kilomètres de Bourgoin-Jallieu).

Puis une Audi A3, chargée d’un tronc d’arbre dans le coffre, a été projeté en marche arrière sur la devanture. Les cambrioleurs ont alors dérobé un stock de cartouches de cigarettes. Une fois le butin chargé dans un second véhicule, ils ont pris la fuite, abandonnant la voiture bélier sur les lieux.

Cambriolage au tournevis

• Finistère. Intervention atypique pour les gendarmes, dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 juin, à Plouvien (19 kilomètres de Brest). Les cambrioleurs ont creusé le mur d’un bar-tabac avec un tournevis … jusqu’à desceller les pierres du mur, une par une, et réussir à faire un trou dans la réserve. Une tentative vaine puisque l’alarme les a mis directement en fuite. Lors de l’arrivée des militaires, les auteurs étaient déjà partis et le tournevis a été retrouvé, sur place. Seul dégât sur place : le trou.

Razzia sur les linéaires

• Doubs. Le ou les auteurs semblaient connaître les lieux ou, tout au moins, avoir prémédité le cambriolage d’un buraliste à Bavans (9 kilomètres de Montbéliard), ce lundi 28 juin aux alentours de 2 heures du matin. La porte d’une grange attenante, à l’arrière du bâtiment, a été forcée. Ce qui explique que l’alarme ne se soit pas déclenchée. Puis un mur de séparation en plaques de plâtre a été en partie détruit pour faciliter l’accès au magasin.

Tout ce qui était à portée de main sur les présentoirs a été raflé : grosse quantité de paquets de cigarettes, tickets de jeux de grattage jusqu’au fonds de caisse.

Étudiants et apprentis braqueurs

• Gironde. Ce samedi 26 juin, vers 23 heures, deux jeunes de 18 et 19 ans, ont fait irruption chez une buraliste de Bordeaux. Sous la menace d’une arme, ils ont exigé le contenu de la caisse. Mais la commerçante, n’écoutant que son courage, a brandi un bâton et a crié, parvenant à mettre en fuite les malfaiteurs.

L’alerte a été rapidement donnée et un équipage de la Brigade anticriminalité (BAC) n’a pas tardé à repérer le duo. Les deux jeunes, interpellés, étaient en possession d’un sac à dos contenant de l’eau de javel destinée vraisemblablement à éliminer d’éventuelles traces et d’un pistolet d’alarme à gaz.

Il s’agit de deux étudiants, non connus de la justice, qui ont été placés en garde à vue.