Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Mar 2017 | International
 

À en croire la presse australienne, le produit de nouvelle génération iQOS de Philip Morris International (voir Lmdt des 17 et 5 février) – où le tabac est chauffé et non brûlé – est confronté à des problèmes d’homologation de la part d’autorités manifestement peu familières avec le produit.

En effet, David Gillepsie (the assistant health minister) souligne que la commercialisation de nicotine est interdite en Australie, sauf si elle est proposée en tabac prêt à être fumé, pour mettre en avant que le statut des produits « heat-not-burn » doive être considéré au regard du contexte réglementaire s’appliquant à la cigarette électronique.

Rappelons que les Heatsticks de l’iQOS se présentent comme des petites cigarettes que l’on insère dans l’appareil qui va les chauffer (voir Lmdt du 10 février).

De son côté, Tony Snyder (PMI’s vice president of communications) a rappelé que l’iQOS s’adresse à des fumeurs adultes « qui recherchent des options leur permettant de retrouver le goût, le rituel et le plaisir des cigarettes mais avec une fumée comprenant beaucoup moins de composants nocifs ».