Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Interrogé sur RMC à propos de la vente de tabac aux mineurs par un trop grand nombre de buralistes (voir Lmdt des 3 et 4 octobre), Bernard Gasq (président de la fédération Ile-de-France – Oise – Seine-Maritime des buralistes et administrateur de la Confédération) n’a pas voulu justifier « ce laxisme par un manque de temps », comme le diraient certains de ses confrères selon le média. 

Au micro, il a déclaré : « il faudrait que nous puissions demain plus regarder qui sont nos clients et que nous soyons vraiment irréprochables. Nous avons un contrat de gérance qui nous lie à l’État et nous devons faire ce que l’État nous demande. Nous sommes des préposés de l’Administration ».