Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Déc 2016 | International
 

quebec-restaurateurDe nouvelles mesures de la loi de lutte contre le tabagisme – votée il y a un an (voir Lmdt du 19 novembre 2015) – sont entrées en vigueur ce samedi 26 novembre au Québec. Qui montrent le souci de précision géométrique des législateurs.

• Outre l’interdiction à tout adulte d’acheter du tabac pour un mineur, il y a l’interdiction de fumer dans un rayon de neuf mètres « de toute porte ou fenêtre qui s’ouvre » ainsi que de toute « prise d’air communiquant avec un lieu fermé où il est interdit de fumer ». Néanmoins, il reste possible de fumer sur le trottoir et sur la voie publique.

Un joli casse-tête en vue, assurent les professionnels de la restauration. Certains ont déjà le mètre en main pour marquer la zone et déplacer les cendriers. D’autres se demandent comment le fumeur va s’y retrouver, notamment dans les vieux quartiers aux rues enclavées.

 Autre mesure imposée aux fabricants : la dimension minimale de … 4 648 millimètres carrés de l’avertissement sanitaire apposée sur les emballages de cigarettes et de cigarillos disponibles sur le marché québécois.

• De nombreuses restrictions été mises en place, déjà, depuis le printemps dernier : interdiction de fumer dans une voiture où se trouve un mineur de moins de 16 ans, sur les terrains sportifs, dans les aires de jeux pour enfants mais surtout, sur les terrasses de restaurants et de bars.