Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juil 2017 | International, Profession
 

S’il fallait avoir une opinion sur la façon dont le produit à risques potentiellement réduits de Philip Morris – l’Iqos – se déploie (voir Lmdt du 11 juin 2017), il suffit de recenser la multiplication des sites de fabrication des sticks Heets de Marlboro, que l’on utilise avec l’appareil (voir Lmdt du 21 juin 2017).

Pour la production de ces sticks de tabac à chauffer, nous connaissions déjà l’existence, pour l’Europe, d’une usine près de Bologne, en Italie (voir Lmdt du 28 septembre 2016) et d’une autre en Grèce, près d’Athènes (voir Lmdt du 14 avril 2017).

Mais, désormais, les annonces d’investissements s’enchaînent :

•• la dernière remonte à vendredi dernier. À Neuchâtel, en Suisse (photo), l’actuelle usine Philip Morris va accueillir deux nouvelles lignes de production de Heets, destinées essentiellement au marché local. L’investissement porte sur 27 millions d’euros.

•• plus important. À Dresde en Allemagne, 285 millions d’euros d’investissements ont été annoncés, le 19 juin, pour une usine de 80 000 mètres carrés, dédiée uniquement aux sticks Heets. 500 personnes devraient y travailler, début 2019.

•• en Russie, le 14 juin, on a appris que l’usine PMI de Leningrad allait être adaptée pour accueillir des lignes de production de sticks Heets (36 millions d’euros d’investissement).

•• idem, pour l’usine Philip Morris de Roumanie.

•• Et surtout, en Italie, l’usine de Crespellano, près de Bologne, va voir sa capacité de production largement amplifiée, à travers un investissement de 500 millions d’ euros, ce qui permettra de doubler son personnel, à 1 200 employés.