Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Juil 2021 | Vapotage
 

La World Vapers’ Alliance (voir 22 septembre 2020) lance aujourd’hui une grande campagne mondiale, « Back Vaping. Beat Smoking » (Soutenir le vapotage. Combattre le tabagisme), dans le but de façonner les politiques internationales de santé publique et sauver 200 millions de vies dans le monde.

Nous reproduisons son communiqué ci-dessous.

« L’importance de la recherche et les données concrètes montrent que des politiques progressistes vis-à-vis du vapotage peuvent aider des millions de fumeurs à arrêter. Toutefois, le vapotage reste menacé car les décideurs sont confrontés à des pressions de la part d’organisations anti-vapotage. 

« Notre campagne assurera que les preuves et les voix des vapoteurs sont entendues, de sorte que les gouvernements profiteront de l’occasion pour sauver 200 millions de vies » a déclaré Michael Landl, directeur de la World Vapers’ Alliance.

•• 2021 est une année critique pour les politiques de santé publique dans le monde. Deux étapes cruciales détermineront si les gouvernements saisissent l’opportunité pour sauver 200 millions de vies, ou décident de limiter l’accès des fumeurs à des outils de sevrage qui changent la vie.

La conférence mondiale COP9 déterminera la direction des politiques anti-tabac et sur le vapotage dans le monde entier. Et les lois de l’UE en rapport avec la directive sur les produits du tabac, actuellement discutées à Bruxelles, agiront comme une référence pour les politiques concernant le vapotage à l’échelle mondiale (voir 26 mai 2021).

•• « Il y a un risque que les leaders mondiaux à la COP 9 et au niveau européen – sous la pression des activistes anti-vapotage – introduisent de nouvelles lois qui traiteraient le vapotage à égalité avec le tabagisme », d’après M. Landl.

« Cela serait désastreux pour les vapoteurs, pour les fumeurs et pour la santé publique. Des millions de vapoteurs pourraient être forcés de revenir à la cigarette en raison de hausses de taxes, d’interdictions concernant les arômes et d’autres restrictions touchant l’accessibilité du vapotage. »

« S’ils ignorent que le vapotage est 95 % moins nocif que le tabac et a déjà aidé des millions de fumeurs à arrêter, alors ils manqueront une occasion en or de sauver des vies. Près de 200 millions de vies peuvent être sauvées si les bonnes politiques en matière de vapotage sont introduites, et 2021 est une année absolument critique si l’on veut y parvenir », a ajouté Michael Landl.

•• La World Vapers’ Alliance lance aujourd’hui une campagne mondiale pour s’assurer que les voix des millions de vapoteurs ayant réussi à arrêter de fumer soient entendues. La campagne « Back Vaping. Beat Smoking » délivrera un message clair à tous les décideurs à travers le monde : le meilleur moyen pour nous de combattre le tabagisme consiste à promouvoir le vapotage dans le cadre de politiques de santé publique.

« Il est vital que les voix des vapoteurs soient entendues. C’est pourquoi nous partons sur les routes pour diffuser notre campagne dans toute l’Europe et à travers le monde. Notre campagne combinera l’activisme numérique et l’activisme dans le monde réel pour assurer que les gouvernements saisissent l’occasion pour « Soutenir le vapotage. Combattre le tabagisme », a conclu Michael Landl.