Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
7 Mai 2021 | Trafic
 

Seita a appris la saisie de 17 550 cartouches de cigarettes de sa marque JPS, le 30 avril dernier. Et a publié un communiqué que nous reproduisons ci-dessous.

« Cette saisie représente 3,5 tonnes de tabac, pour une valeur marchande de plus d’1,7 million d’euros

Au vu des éléments visuels partagés par la Direction régionale des Douanes de Dunkerque dans son communiqué du 5 mai, il semblerait que ces cigarettes soient des produits de contrefaçon (paquets non neutres, absence de mentions sanitaires), ce qu’une enquête approfondie devrait permettre de confirmer. 

•• En 2020, le commerce de cigarettes de contrefaçon a connu une hausse spectaculaire, en raison notamment de la situation générée par la crise sanitaire et la fermeture des frontières.

Selon l’étude Empty Pack Suvey (« paquet vide ») menée les 2ème et 4ème trimestres de chaque année, qui permet de définir la provenance des cigarettes consommées par les fumeurs français :

en juin 2020, plus d’1 cigarette sur 10 consommées par les fumeurs était issue de la contrefaçon, soit 11,9 % de la consommation totale de cigarettes en France
en décembre 2020, les cigarettes issues de la contrefaçon consommées en France atteignaient un taux record de 22,1 % quelques semaines après l’atteinte du prix moyen d’un paquet à 10 euros. Dans la région Hauts-de-France, ce taux atteignait 29,4 % sur la même période.

•• Pour Hervé Natali, Responsable des Relations territoriales Seita : « Cette saisie record vient confirmer un phénomène particulièrement inquiétant : l’explosion de la contrefaçon. Au-delà des pertes générées, à la fois pour les fabricants et pour l’État (les cigarettes sont taxées à 83,5 %), il y a un véritable risque sanitaire pour les consommateurs de ces produits qui consomment des cigarettes ne faisant l’objet d’aucun contrôle.

Malheureusement, cette saisie ne démontre qu’une chose : les hausses du prix des cigarettes ne font pas sortir les fumeurs du tabac. Elles les encouragent à s’approvisionner dans les réseaux illégaux, malheureusement à leurs risques et périls. »