Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
6 Sep 2017 | Trafic
 

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. 

Le patron d’un bar à chicha de Montpellier s’est fait contrôler, le 31 août, par les douaniers de Clermont-Ferrand sur une aire de l’autoroute A75, à hauteur de Lorlanges en Haute-Loire.

Dans sa Polo, ils vont découvrir seize cartons de six boîtes de tabac à chicha, soit 96 kilos. Le trentenaire, originaire de l’Hérault, a tout de suite reconnu qu’il revenait de s’approvisionner en région parisienne. Un ami lui aurait présenté un vendeur vers les puces de Saint Ouen.

La marchandise a été saisie en vue de sa destruction et le bistrotier a dû régler l’amende douanière.

En était-t-il à son premier voyage ? Que se passe-t-il vraiment dans son établissement ? Quel est vraiment le fournisseur ?

C’est fou comme un simple fait divers soulève de questions.