Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
9 Oct 2015 | Profession
 

Seita Carquefou ScopDes anciens salariés de Seita, qui travaillent sur une nouvelle activité pour le site de Carquefou – baptisée « Projet Breizh Tobacco » (voir Lmdt du 23 octobre 2014) – ont manifesté, ce mercredi 7 octobre, pour « interpeller les ministres de l’Economie et du Travail ».

Prévue sous forme de société coopérative et participative (Scop), l’entreprise ambitionnait de produire ses propres cigarettes « made in Bretagne », avec l’embauche d’une quinzaine de personnes à la clé. Pour être viable, la Scop s’appuyait sur la reprise, « à l’euro symbolique », d’une partie des outils de production de l’ancienne usine. Or Imperial Tobacco qui a satisfait aux obligations et engagements du plan social accompagnant la fermeture de son usine (voir Lmdt des 17 juin, 15 octobre et 23 octobre 2014) entend récupérer ces machines qui lui appartiennent.

D’ailleurs, depuis quelques jours, des camions viennent récupérer les machines et les porteurs du projet placent leur dernier espoir dans le gouvernement. « Le but de ce rassemblement, c’est d’interpeller les ministres de l’Économie et du Travail », lance au mégaphone Olivier Anezo, ancien salarié et animateur de « Breizh Tobacco », devant une quarantaine de personnes. Parmi elles, des « bonnets rouges », quelques militants de diverses formations politiques bretonnes, mais aucun élu, rapporte Ouest France.