Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Un vénérable membre de la Chambre des Lords, Lord Young of Cookham, propose que les avertissements sanitaires présents sur les paquets soient également apposés sur le papier des cigarettes (ou les feuilles de tabac à rouler).

Il est soutenu par la puissante association anti-tabac britannique ASH (Action on Smoking and Health) qui met en avant un sondage selon lequel cette proposition serait soutenue par 70 % des personnes interrogées (8 % contre).

« Ce sont les cigarettes qui tuent, pas les paquets » affirme Deborah Arnott (directrice de ASH). « Quand j’étais ministre de la Santé, il y a 40 ans, j’ai déjà fait cette proposition. Les fabricants m’avaient rétorqué que l’encre était cancérigène … » ironise Lord Young of Cookham.