Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Oct 2012 | International
 

Comme une ambiance d’offensive. Réunis à Salta, en Argentine, les représentants des planteurs du monde entier, réunis sous l’égide de l’association internationale des producteurs de tabac (ITGA), ont confirmé leur totale opposition aux projets de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) visant à limiter autoritairement la production du tabac et la culture de  terres consacrées à sa culture (voir LeMondedutabac du 5 août).

«  C’est absurde de penser qu’en obligeant les producteurs à cesser de cultiver du tabac, on parviendra à diminuer la consommation de produits » est-il affirmé dans la déclaration finale de la réunion, le 9 octobre dans la soirée.

«  L’ambition de l’OMS est complètement coupée de la réalité car il s’agirait de réduire les zones de culture, sans la recherche d’alternatives et sans dire comment se fera la reconversion et avec quel argent » a repris, de son côté, Jorge Néstor, président de l’ITGA. Laquelle représente 30 millions de personnes travaillant dans la tabaculture sur les continents américain, européen, africain et asiatique.