Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Août 2012 | International
 

Les producteurs de tabac de sept pays américains ont critiqué et rejeté, sur la forme et sur le fond, les projets de l’OMS visant à limiter la culture du tabac.

A l’issue d’une réunion à Santa Cruz do Sul (Brésil), ce vendredi 3 août, les membres américains de l’Association internationale des producteurs de tabac (ITGA) ont, en effet, refusé un texte préparatoire de l’Organisation mondiale de la Santé qui consisterait, selon eux, à modifier la « Convention cadre de l’OMS pour le Contrôle du Tabac (CMCT) » actuelle, dans le sens d’une limitation drastique de la production de tabac et des terres consacrées à sa culture. Les tabaculteurs signataires estiment que l’accord originel « ne prônait pas la limitation », mais évoquait plutôt l’importance pour les gouvernements de soutenir les producteurs affectés par une demande qui serait forcément en baisse, suite aux politiques de réduction de la consommation. Mais surtout, aucune « option crédible, détaillée et spécifique » n’a été développée pour aider les producteurs à se diversifier.

La déclaration de rejet a été signée par les organisations de producteurs de sept pays membres de l’ITGA : l’Argentine, le Brésil, la Colombie, l’Equateur, les Etats-Unis, le Guatemala et la République dominicaine.

Avec 24 pays membres, l’ITGA produit quelque 4,5 millions de tonnes de tabac chaque année, soit 85% du tabac commercialisé dans le monde.