Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Août 2021 | Profession
 

Dans un communiqué commun, le Syndicat des Indépendants de l’Hôtellerie-Restauration (GNI) et l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (Umih) ont présenté, vendredi dernier, un premier bilan estival.

Le secteur enregistre « une baisse d’activité nationale de 20 % par rapport à l’été 2019 avec de très fortes disparités par type d’établissement et par territoires ». L’enquête s’appuie sur les retours de 7 000 entreprises de la profession.

•• L’interprofession insiste tout particulièrement sur la mise en place du pass sanitaire, mis en œuvre dès le 9 août dans les établissements, et qui a eu « un impact certain sur l’activité ».

Le pass sanitaire dans les cafés et les restaurants, y compris sur les terrasses, « a entraîné des conflits pour 31 % des professionnels et une baisse d’activité a été constatée par 80 % des professionnels interrogés lors de la première semaine de mise en place. Cela constitue en moyenne une baisse de 20 % par rapport à la semaine précédente » précise le communiqué. « 60 % des restaurants ont perdu au moins 20 % de leur chiffre d’affaires entre juillet et août 2021. Ils sont 40 % à perdre plus de 50 % de leur CA ».

•• Le secteur insiste sur le fait que face à ces chiffres, « les organisations professionnelles demanderont au ministre de l’Économie le prolongement du dispositif d’accompagnement qui devait prendre fin le 31 août ».

Le secteur souhaite également que des solutions soient trouvées pour repousser le remboursement des PGE (Prêts Garantis par l’État) : « les entreprises ne pourront pas faire face dans l’immédiat à leurs échéances. Elles risquent de disparaître » conclut le communiqué.