Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
18 Déc 2023 | Trafic
 

C’est sur la base de renseignements fournis par Philip Morris France que les gendarmes mènent actuellement des enquêtes sur la vente de grandes quantités de cartouches de cigarettes de contrefaçon via les réseaux sociaux.

Ainsi, les gendarmes ont identifié un couple résidant à Bruay-la-Buissière (30 kilomètres de Lens, 10 kilomètres de Béthune). Lequel a été interpellé cette semaine. À leur domicile, plusieurs cartouches de cigarettes, trois voitures et 2 500 euros en espèces mais les gendarmes ont retrouvé la trace d’un box que le couple louait. Et là, 18 cartons de 50 cartouches de cigarettes – soit 9 000 paquets – et une moto ont été découverts. Ce qui restait, en fait, d’un lot de 30 cartons que le couple venait de se procurer … selon La Voix du Nord.

D’après les éléments de l’enquête et les déclarations du Bruaysien de 22 ans et de sa compagne de 25 ans, les gendarmes ont établi qu’ils vendaient du tabac depuis janvier 2022 à Bruay-la-Buissière et plus largement, dans toute la région. Pour un bénéfice estimé entre 6 000 euros et 22 000 euros par mois.

Présenté en comparution immédiate, ce mercredi 13 décembre, le couple n’a pas été jugé : impossible pour les juges, comme pour leur avocate, d’étudier l’imposante procédure en si peu de temps. Les deux ont été placés sous contrôle judiciaire jusqu’à leur procès, fixé au 17 janvier. (voir aussi 3 décembre et 27 novembre).