Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
22 Oct 2021 | Trafic
 

Un appel anonyme avait prévenu la Gendarmerie qu’un trafic de tabac s’était mis en place sur la commune de La Calotterie (14 kilomètres du Touquet).

Un habitant avait pris pour habitude de faire des déplacements en Belgique plusieurs fois par semaine pour acheter du tabac destiné à être revendu. Au vu et au su de tout le monde.

Le 17 mars dernier, les gendarmes , lors d’une opération de surveillance dans le secteur, ont remarqué une voiture remplie … de seaux de tabac et de cartouches de cigarettes.

L’homme au volant est identifié : âgé de 36 ans et sans permis. Après d’autres investigations, les gendarmes lèvent le voile sur un intense trafic de revente de tabac, exercé au domicile de sa mère, une femme de 57 ans. Les deux membres de la famille sont donc interpellés.

•• « Depuis trois ans, je fais le voyage de nuit jusqu’à la Belgique deux à trois fois par semaine avec ma voiture sans permis » a reconnu le prévenu à la barre du tribunal de Boulogne. « À chaque voyage, je ramenais une centaine de seaux de tabac, une vingtaine de cartouches de cigarettes et du whisky pour ma consommation personnelle. À chaque fois, j’en achetais pour plus de 4 500 euros ».

•• Les bénéfices de ce trafic ont été estimés à quelque 4 000 euros par mois. Malgré cela … il a été condamné à une peine d’emprisonnement d’un an assortie d’un sursis probatoire, sa mère ayant l’obligation d’effectuer un stage de citoyenneté. Solidairement, ils devront payer une amende douanière de 14 664 euros et une amende fiscale de 1 000 euros.