Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Oct 2021 | Observatoire
 

Alors que la marque vient de célébrer ses 25 ans, le business autour des cartes Pokémon a pris des proportions inimaginables, alors que de nouvelles cartes collector viennent de sortir la semaine dernière (voir 20 juin). 

En raison d’un fort phénomène de spéculation autour des cartes rares, leurs prix ne cessent d’augmenter et les plus recherchées d’entre elles s’arrachent partout dans le monde à plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d’euros (11 904 euros pour un « Dracaufeu » le 15 juin dernier à Troyes).

Depuis, les néo-collectionneurs sont de plus en plus nombreux dans l’Hexagone, constate Le Parisien. Il s’agit d’un engouement extrême.

« Ce qui se passe est assez inédit » reconnaît Frédérique Tutt, experte du secteur des jouets au sein de NPD Group, entreprise spécialisée dans les études de marché. Elle confirme que Pokémon est « la marque la plus vendue en France et ce depuis le début de l’année ».

D’après son expertise, les ventes sont en progression de 147 % par rapport à 2020. Sur septembre, elles représentent près de 7 % du chiffre d’affaires du marché du jouet en France. Un afflux de clients constaté par l’ensemble du secteur du jouet.

Plus de 30 milliards de cartes à collectionner ont été écoulées dans le monde depuis leur lancement, assure de son côté Les Échos.