Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

Il a fait un certain bruit dans les médias du monde entier, ce nouveau plan anti-tabac (smokefree Aotearoa 2025 Action Plan) prévoyant notamment d’interdire à toute personne née après 2004 d’acheter du tabac en Nouvelle-Zélande (voir 19 avril).

Une autre disposition de ce même plan prévoit de « réduire significativement » le nombre de points de vente de produits du tabac : soit la création d’un réseau dédié comprenant des « détaillants sélectionnés » et des pharmacies/drugstores.

On se demande si les « détaillants sélectionnés » en question correspondront à un réseau établi sur le modèle de débitants de tabac avec contrat de gérance qui nous est familier en France, Italie, Espagne ou Autriche.

Actuellement, le tabac est surtout vendu, en Nouvelle-Zélande, dans des « dairies » : de petits magasins de proximité, proposant surtout des produits alimentaires et exploités par des membres de la communauté indienne. Lesquels sont déjà montés au créneau contre la mesure.

Par exemple, à Auckland 1,4 million d’habitants), il existe environ 300 dairies.

Et leurs représentants expliquent que la disparition du tabac dans leurs dairies va supprimer le rôle de lien social que certains jouent dans des zones isolées, dépourvues d’autres commerces.