Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Mai 2021 | Institutions
 

En cette semaine où sera évoqué le bicentenaire de la mort de Napoléon (le 5 mai) …

•• Napoléon a rétabli le monopole du tabac mis à bas par la Révolution. Sachant que c‘est Colbert qui avait, le premier, établi le « Privilège de fabrication et de vente » sur les produits issus du tabac en 1674.

Le 29 décembre 1810, le monopole de l’achat des tabacs en feuilles, de la fabrication et de la vente des tabacs fabriqués est établi par un décret organique. Il en découle la fondation de la Régie des Tabacs et un vaste programme de construction de manufactures.

•• Napoléon ne fumait pas, ne chiquait pas mais il puisait régulièrement dans une tabatière pour humer l‘odeur du tabac. Moins par goût que par préoccupation … relatent les spécialistes (c’est son neveu, Napoléon III, qui était plutôt connu pour être grand amateur des premières cigarettes).

Mais Napoléon avait surtout pour habitude d’offrir de magnifiques tabatières richement ornementées.

•• Et puis pour l‘anecdote, tout en revenant en arrière, rappelons que sur l‘injonction de Bonaparte, en pleine campagne d’Égypte, un ordre du jour était promulgué le 9 octobre 1800 interdisant à ses troupes « l‘usage de la liqueur forte faite par quelques musulmans avec une certaine herbe nommée haschich, ainsi que celui de fumer la graine de chanvre ».