Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Mai 2021 | Profession
 

Le 52ème Prix Maison de la Presse, organisé par NAP, est décerné cette année à Éric Fouassier pour son roman « Le bureau des affaires occultes «, publié aux éditions Albin Michel.

Le jury, composé essentiellement de libraires sous enseigne Maison de la Presse, était présidé par Adélaïde de Clermont-Tonnerre, romancière et directrice de rédaction de Point de Vue, qui vient de publier son 3ème roman « Les jours heureux » aux éditions Grasset, et elle-même lauréate du Prix Maison de la Presse en 2010 pour son premier roman Fourrure.

•• Parmi les 6 finalistes du Prix, le jury a retenu « Le bureau des affaires occultes », le premier opus d’une série policière et historique qui plonge le lecteur dans le Paris du XIXe siècle. Une enquête haletante qui allie intrigues, rebondissements et complots politiques, dans les bas-fonds de la capitale.

Le roman d’Éric Fouassier a été plébiscité par Adélaïde de Clermont-Tonnerre et les membres du jury réunis par visioconférence pour la délibération.

•• Mais il a déjà été reconnu par les points de vente.

« J’ai été véritablement séduite et transportée par ce roman policier historique. Dès les premières pages, le lecteur est tenu en haleine, le style est impeccable et entrainant. Les mystères s’entrecroisent et l’on s’imagine déambuler dans ce Paris des années 30 pendant cette période trouble. Un seul regret, celui d’avoir à refermer le livre à la fin … en attendant la suite » peut-on entendre de la Maison de la Presse du Puy en Velay.

•• Créé en 1970, le Prix Maison de la Presse récompense chaque année un ouvrage rédigé en langue française destiné à un large public.

Organisé désormais par NAP, à la tête du réseau des 1 300 Maison de la Presse (voir 1er mai 2021 et 9 avril 2020), il reflète l’engagement de libraires indépendants qui ont à cœur de conseiller leurs clients dans leurs choix de lecture.

Rappelons que le Prix Maison de la Presse célèbre en 2021 sa 52ème édition. Jusqu’en 2004, le Syndicat National des Dépositaires de Presse (SNDP) en était le seul opérateur.

En 2005, Le « Prix des maisons de la presse » devient le « Prix Maison de la Presse » et n’est plus décerné qu’à un seul auteur, que son ouvrage soit un roman ou un document. NAP, qui anime et développe l‘enseigne Maison de la Presse, gère aujourd’hui l’organisation du Prix.

•• Ce Prix permet d’une part au réseau des quelques 1 300 « Maison de la Presse » en France de dynamiser leur activité librairie, et d’autre part de récompenser un roman d’un auteur de langue française. L’ouvrage primé affiche les qualités littéraires d’un roman en français destiné à un large public de façon à devenir la lecture de l’été par excellence. Un important dispositif de communication est mis en place au sein du réseau Maison de la Presse pour que l’ouvrage lauréat soit mis en avant.

•• Maison de la Presse est une enseigne de commerces de proximité du groupe NAP, qui anime également le réseau des Mag Presse et des magasins Point Plus.

Avec respectivement 1 300 points de vente indépendants partout en France, Maison de la Presse, Mag Presse et Point Plus constituent le premier réseau culturel de proximité. Chaque jour, ce sont 800 000 clients qui fréquentent ces magasins proposant des produits variés (presse, librairie,tabac,vapotage, jeux, téléphonie, multimédia, papeterie, etc.).