Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Fév 2017 | Observatoire
 

Depuis ce lundi 6 février, à la gare de Lyon à Paris, six cendriers géants multicolores – de la start-up lyonnaise Cy-Clope / voir Lmdt du 28 juillet 2015 – incitent les fumeurs à y déposer leurs mégots … en vue de leur recyclage. La gare parisienne d’Austerlitz a adopté des cendriers Cy-Clope dès juin dernier.

Depuis un an, la jeune entreprise en a installé 130 000 à travers la France, tant dans des lieux publics, des administrations que des entreprises.

Ainsi, Cy-clope propose de collecter les mégots dont la partie filtre en fibres de cellulose sera recyclé en plastique et le reste dépollué et transformé en compost. Chaque cendrier, dont la contenance peut aller jusqu’à 10 000 mégots est vidé une fois par mois, par ses soins. En plus de son cendrier aux allures design, la start-up apporte sur place une information aux fumeurs sur la seconde vie des mégots.

Après un an de collecte, Cy-Clope a dressé des statistiques. Dans une entreprise cliente comptant 1 000 employés, 300 000 mégots ont été récupérés en un an. Et il s’avère que dans la communication et la finance, on fumerait beaucoup plus que dans les entreprises publiques. Au sein des ministères ou aux Impôts, les cendriers se rempliraient moins vite.