Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Jan 2015 | Trafic
 

C’est un problème de fond que soulève le député PS des Vosges, Christian Franqueville, dans une question écrite, adressée à Marisol Touraine avant les fêtes de fin d’année.

Franqueville« Si la réduction du tabagisme est indéniablement un enjeu de santé publique, le tabac n’en reste pas moins un enjeu économique, notamment pour les buralistes. En effet, le tabac représente autour de 50 % de leur chiffre d’affaires malgré une réelle volonté de diversification de l’offre » interpelle le député, avant d’aborder la fragilisation du réseau avec le développement du marché parallèle.

« Le marché illicite du tabac représente environ 4 milliards d’euros. Cette somme correspond à la contrefaçon et la contrebande mais aussi à l’achat de cigarettes dans d’autres pays dont le prix est nettement moins élevé. C’est notamment le cas des Vosges qui sont situés seulement à 1h30 du Luxembourg, ce qui fragilise d’autant  les buralistes vosgiens. Si en aucun cas, il s’agit de remettre en question le principe de la libre circulation, il faut se demander  quelles mesures, au niveau européen, peuvent être mise en oeuvre afin de mieux protéger les buralistes tout en encourageant la réduction du tabagisme ».