Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
3 Juil 2016 | Trafic
 

Lybie DaechLe Monténégro, pays de transit pour tous les trafics, dont celui du tabac (voir Lmdt du 14 septembre 2012), serait devenu une plaque tournante de la contrebande de cigarettes au profit de terroristes islamiques. Ce sont les conclusions d’une enquête récente de trois journalistes – Marko Vesovic, Vladimir Otasevic et Hasan Haydar Diyab – qui ont livré leurs informations au site d’information Sputnik (ce média bien informé s’inspirant à tout le moins des thèses et analyses du gouvernement russe). 

L’enquête porte sur la contrebande de plusieurs tonnes de cigarettes, effectuée entre 2013 et 2015, du port monténégrin de Bar vers les côtes libyennes sous contrôle des forces liées à Al-Qaïda et à l’Etat islamique (Daech). Et elle révèle encore que la société « Liberty Fze », des Émirats Arabes Unis, en était l’expéditeur à travers une collaboration depuis de longues années avec la fabrique de tabac de Podgorica, gérée jusqu’au février dernier par l’Etat monténégrin.

Sputnik rappelle qu’en 2001, le média croate Nacional avait publié déjà des informations sur des liens scandaleux entre la « mafia du tabac » et le président monténégrin de l’époque Milo Djukanovic : « tout le sommet monténégrin est impliqué dans le trafic criminel de cigarettes vers l’Afrique du Nord. Alors qu’auparavant, dans les années 1990, la contrebande de tabac était dirigée vers l’Italie … Une partie de ces cigarettes de contrebande, provenant de Bar, resterait dans les régions de la Lybie contrôlées par les terroristes affiliés à Daech et Al-Quaida. N’est-ce pas la preuve que ce trafic de cigarettes finance, entre autres, le terrorisme au Proche-Orient ?

« Il est pour le moins étonnant qu’aucun autre Etat n’ait reçu autant de cigarettes monténégrines que la Lybie ».

Interviewé par Sputnik, le président du parti d’opposition – « le Mouvement pour le Changement (PZP) » – Nebojsa Medojevic, a déclaré que la contrebande de cigarettes « sous le parrainage » de la direction du pays n’était pas une nouvelle. Mais il va jusqu’à avancer que « des services secrets américains se tiennent aussi derrière des groupes terroristes en Libye, impliqués dans le trafic de cigarettes ».