Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Déc 2016 | International, Profession
 

Ils sont peu, les grands groupes, à obtenir cette certification et c’est la deuxième année consécutive

Japan Tobacco International vient d’être certifié « Number One Top Employer » pour la zone Asie-Pacifique (voir Lmdt du 3 mars). La remise du trophée correspondant a été faite à Singapour, le 9 décembre.

En fait, ce sont sept sites (sièges ou usines) qui sont concernés par cette certification : en Malaisie, Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Kazakhstan et Russie. Sachant que JTI y emploie environ 5 300 personnes (700 embauches en 2016).

« Nous nous réjouissons d’être membre de la communauté, exclusive et renommée, des Top Employers » a déclaré, à cette occasion, Mike Griffiths, JTI’s Human Resources Vice President for Asia Pacific.

« Il faut y voir un témoignage de notre stratégie, sur le long terme, concernant les talents, dans une entreprise où tant les employés actuels que futurs sont considérés comme étant au cœur du succès.

« Le processus de cette certification nous amène à examiner de façon pertinente nos pratiques de ressources humaines et nos plus gros progrès cette année l’ont été dans les domaines de l’apprentissage, du développement professionnel et de l’intégration des nouveaux arrivants ».