Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Mai 2017 | International, Profession
 

Son année fiscale débutant en octobre, Imperial Brands vient de présenter ses résultats semestriels au 31 mars.

•• Le volume total de tabac mis sur le marché connaît une baisse de -5,7 % : avec l’équivalent de 126,3 milliards de cigarettes (« équivalent » car incluant cigarettes, tabac à rouler, cigares et snus).

•• Sur la même période, les marques principales (growth brand) – dont JPS et Davidoff – ont connu une croissance de + 3,2 % (à 73 milliards d’équivalent – cigarettes) ;

•• Le chiffre d’affaires total frôle les 16,8 milliards d’euros (+ 11,7 %).

•• De quoi conforter Alison Cooper (CEO de Imperial Brands) dans le développement, à travers le monde, de son « market repeatable model », s’appuyant sur des marques en croissance. Y compris dans le secteur de la cigarette électronique.

•• Précisons que la France est redevenue un marché prioritaire pour le groupe. Une récente réorganisation de Seita (filiale française d’Imperial Brands) redonnant une place essentielle à ses équipes commerciales.