Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
29 Oct 2021 | Trafic
 

Deux ressortissants ukrainiens avaient fait l’objet d’un contrôle sur l’aire d’autoroute de la Porte d’Alsace, à hauteur de Burnhaupt-le-Bas (16 kilomètres de Mulhouse) le 18 novembre 2018, alors qu’ils revenaient de la région bordelaise pour se rendre en République tchèque, d’après leurs dires. 

Dans leur voiture immatriculée en Hongrie, les douaniers avaient découvert diverses trappes ou caches, aménagées sous des sièges, à proximité du pot d’échappement … Le duo était aussi en possession de quatre téléphones portables, cinq cartes Sim, 5 940 euros en espèces et six paquets de cigarettes dissimulés dans des caches.

•• Les deux quadragénaires, qui s’étaient présentés comme des agriculteurs descendus en Gironde « pour se renseigner sur les races bovines » du coin et « voir l’océan », étaient convoqués au tribunal judiciaire de Mulhouse, ce jeudi 22 octobre, pour importation de tabac en contrebande et blanchiment de fonds provenant de ce délit douanier.

Bien sûr, ils n’étaient pas là.

•• La représentante de la Douane a admis que la quantité de cigarettes découvertes était faible, mais elle est convaincue que ça n’était qu’un petit reste d’une cargaison déjà écoulée : « le trafic de tabac m’apparaît absolument évident. On voit bien qu’ils ont traversé l’Europe avec des cigarettes qu’on sait beaucoup moins chères en Ukraine pour les livrer ici. »

Le tribunal fait droit à toutes ses demandes : confiscation au profit de la Douane de la somme en espèces ; amende douanière de ce même montant pour le blanchiment ; amende douanière de 100 euros correspondant à la valeur des quelques cigarettes saisies. Tout cela pour quoi ?