Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
6 Juil 2012 | Profession
 

Dans sa dernière livraison, l’hebdomadaire économique Challenges tente une comparaison entre l’évolution des secteurs du tabac et du vin (soumis aux droits d’accise), sous le titre « Le tabac est matraqué, mais c’est le vin qui trinque ».

Pour faire remarquer que la fiscalité  sur les cigarettes est très lourde (plus de 80% du prix du paquet), alors que le vin bénéficie d’un traitement de faveur (3,60 euros par hectolitre, plus la TVA). Une clémence par volonté de ne pas nuire à une filière fragile, fortement exportatrice et protégée.

« L’Etat poursuit son double jeu » commente l’article, avec des politiques fiscales différentes dont seraient absentes les préoccupations sanitaires, en rappelant que la nouvelle augmentation de 6% du prix du tabac en septembre devrait rapporter 600 millions d’euros à l’Etat.