Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Juil 2014 | International
 

NewportDans son édition du 13/14 juillet, le correspondant à New-York du Monde revient – sous le titre « Grandes manœuvres dans le tabac aux Etats-Unis » – sur le projet de fusion Reynolds-Lorillard « qui créerait un géant valorisé en Bourse à 56 milliards de dollars (41 milliards d’euros) et permettrait aux deux sociétés de réduire l’écart avec le leader incontesté du marché, Altria (Marlboro) » (voir Lemondedutabac des 11 et 12 juillet).

L’article revient sur « la partie de Monopoly » qui accompagne cette opération, Reynolds devant céder certaines de ses marques pour satisfaire aux règles des autorités de concurrence : « Reynolds pourrait ainsi vendre Winston, Salem et Kool pour se concentrer sur ses marques majeures, Camel, Pall Mall et Natural American Spirit ». Imperial Tobacco (4% du marché américain) étant sur les rangs pour reprendre certaines marques, sur ce même marché américain, et quelques actifs.

Newport« L’enjeu d’une fusion avec Lorillard serait de mettre la main sur Newport, la marque de cigarettes mentholées la plus vendue aux États-Unis (où les cigarettes mentholées représentent un tiers des ventes).
« Dans un marché déprimé, Newport tire son épingle du jeu, sa part de marché étant en 2013 de 12,2% contre 9,7% en 2008 (22,5% des 18-25 ans) ».

Par ailleurs, l’article rappelle que la proportion des fumeurs américains a diminué par deux en cinquante ans : de 43% en 1964 à 18%. Les ventes officielles ont chuté de 4%, l’année dernière.