Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
 

Le gouvernement espagnol a annoncé vouloir créer 203 nouvelles concessions de vente de tabac (« estancos »/ voir 27 mai) sur l’ensemble du territoire espagnol … mais il apparaîtrait que les zones frontalières, où la grande majorité des consommateurs sont d’origine française, seraient aussi dans la boucle, s’alarme France 3 Occitanie dont nous reprenons l’essentiel de l’information. 

Pays Basque espagnol, Navarre, province de Lérida ou encore Catalogne … autant de territoires où il est prévu aussi de créer de nouveaux points de vente tabac. À proximité des Pyrénées-Orientales, la commune de la Jonquera comprenant le territoire d’Els Limits – plus connu comme le Perthus espagnol – pourrait donc voir son nombre de bureaux de tabac passer de 7 à 17 concessions.

•• Le gouvernement espagnol a, en effet, choisi un nouveau mode de fonctionnement pour l’attribution des licences de débitants de tabac (« estanqueros »), uniquement basé sur le plus offrant et portant sur une concession de 25 ans.

En octobre, une vente aux enchères sera donc organisée pour l’ensemble des nouvelles concessions proposées. La plus forte enchère remportera la mise, étant précisé que seules des personnes physiques peuvent postuler (sachant aussi qu’un estanquero, débitant espagnol, ne peut avoir qu’un établissement).

•• Cet agrandissement du réseau de vente espagnol (il y a actuellement environ 13 000 estancos) pourrait être considéré comme une offensive commerciale démesurée en termes de concurrence européenne, ajoute France 3 Occitanie.

Quant aux « estancos » déjà installés, ils prépareraient déjà un recours afin de contrer la démultiplication soudaine de cette offre de licences sur leur propre territoire, toujours selon France 3.

À suivre.