Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
5 Avr 2017 | Profession
 

Parmi les points qui ont marqué les observateurs lors de l’annonce de l’accord entre BNP-Paribas et Compte Nickel, hier (voir Lmdt du 4 avril), il n’y a pas eu que l’importance de cette opération correspondant au plus gros investissement jamais réalisé dans une startup de la finance(fintech) par une grande banque.

•• La communauté financière a été surprise d’apprendre que, lors des négociations, Pascal Montredon avait obtenu le prolongement de dix ans de l’accord sur l’exclusivité accordée aux buralistes pour la distribution du Compte Nickel .

Cette exclusivité avait été fixée jusqu’en 2025, lors du lancement de Nickel. Cette échéance est désormais portée à 2035.

« Même notre partenariat historique avec Roland-Garros ne va pas jusque là » commente Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas, qui a mis en avant ses racines aveyronnaises dans la discussion.

•• Quant aux discussions entre la Confédération et la BNP sur « tout projet contribuant à la modernisation du réseau des buralistes », annoncées dans le communiqué, elles devraient être amorcées très rapidement.

Encore un sujet sur lequel on n’attend pas les buralistes ?