Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Jan 2021 | Observatoire
 

La mission d’information parlementaire sur la réglementation et l’impact des différents usages du cannabis (voir 23 décembre 2019) a lancé, ce mercredi 13 janvier, une consultation citoyenne en ligne sur le cannabis récréatif. 

Objectif : instaurer un débat serein sur une question sensible. C’est à voir.

•• Cette consultation prend la forme d’un questionnaire mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale jusqu’ à fin février, alors que la mission d’information doit rendre son rapport sur le cannabis « récréatif » aux alentours de « fin mars-début avril », a indiqué à l’AFP son président, le député de l’Essonne Robin Reda (LR).

« On veut médiatiser cette question. Le but est de nourrir le plus possible le débat. Le succès de l’enquête dépendra de la participation du plus grand nombre », a-t-il ajouté, espérant que la consultation soit « à l’abri des groupes de pression » en faveur ou contre la dépénalisation ou la légalisation du cannabis.

•• Après s’être penchée sur le cannabis thérapeutique (voir 17 septembre 2020) et avant le rapport sur le cannabis « récréatif », la mission d’information parlementaire doit rendre, d’ici la mi-février, ses conclusions sur le cannabis dit « bien-être » (cannabidiol, ou CBD).

Dans ce cadre, la Confédération des buralistes a été auditionnée par la mission parlementaire (voir 23 juillet 2020).

Autorisée en 2019 par l’Assemblée nationale, l’expérimentation du cannabis thérapeutique (à l’exception de celui à fumer) pour au moins 3 000 patients souffrant de maladies graves doit, elle, commencer au plus tard le 31 mars après avoir été repoussée en raison de la crise sanitaire (voir 17 septembre 2020).