Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Août 2021 | Observatoire
 

Après la nouvelle série de règlements de comptes qui a fait trois morts ce week-end à Marseille, Sébastien Barles, maire-adjoint en charge de la transition écologique, a demandé, sur France Info ce lundi 23 août, que l’on lance la légalisation du cannabis.

« On voit bien que nous sommes dans une spirale infernale. On voit bien l’impasse de la guerre menée contre les trafics aujourd’hui à Marseille », déplore-t-il.

Membre du Groupe écologiste et citoyen au conseil municipal, il estime que « pour empêcher cette jeunesse d’être sacrifiée, il faut expérimenter la légalisation » du cannabis, en citant l’exemple d’autres états qui l’ont fait, notamment aux États-Unis, et assure y observer « une diminution des trafics et de la violence ».

Pour Sébastien Barles, cette mesure permettrait également de mener « des politiques de santé publique, de prévention, pour réguler le marché et faire en sorte que les produits soient de meilleure qualité ». L’adjoint au maire appelle ainsi à « considérer le cannabis comme le tabac et l’alcool, en menant une politique de réduction des addictions. »

Il confie que la légalisation « n’est pas la panacée », mais assure que cela permettrait de générer des recettes fiscales pouvant servir à « mener des vraies politiques structurelles pour pallier cet abandon des quartiers populaires de Marseille, en matière d’équipements collectifs, de formation des jeunes, pour les ramener vers l’emploi : de l’emploi légal et de l’emploi d’avenir. »