Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Juin 2021 | Profession
 

Parmi les services de simplification des démarches administratives, les bornes de délivrance de cartes grises se développent chez les buralistes (voir 23 janvier 2021).

À l’instar de Caen, où quatre viennent d’être installées entre mars et juin.

•• Il s’agit, dans ce cas, du concept de la société Occaz, mis en place en 2019, et qui a démarré en Ile-de-France. Le choix du réseau des buralistes s’est imposé puisque qu’il s’agissait « avant tout d’un service de proximité » rapporte Liberté Le Bonhomme libre. « Actuellement 50 bornes sont installées et 50 nouvelles arriveront d’ici la fin de l’été. En tout,  il y en aura 300 en France à la fin de l’année » peut on y lire.

•• Si les cartes grises, faites sur bornes, représentent un gain de temps, le service a un coût supplémentaire par rapport à une démarche entreprise en préfecture. Occaz ajoute 29,90 euros de frais. La société justifie ce surcoût par l’accompagnement des personnes dans leur démarche, au travers notamment d’un échange possible en direct avec un interlocuteur.

À noter que pour chaque carte grise réalisée, le buraliste, qui n’a pas à financer l’installation du dispositif, gagne pour le moment 8 euros.