Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
3 Mai 2017 | Profession
 

Métier dangereux

• Nièvre. « Mon client exerce un métier particulièrement dangereux. Celui de buraliste », a affirmé Maître Élodie Picard, l’avocate d’un buraliste à Nevers, victime, le 26 janvier 2016, d’une tentative de vol à main armée en date. Ce soir-là, Cyril, Neversois de 20 ans, avait fait irruption, encagoulé, dans l’établissement.

En furie, il avait pointé une arme à billes acquise dans une fête foraine en direction de l’employée : « la caisse ! la caisse ! », avait-il hurlé, en ne repérant pas le compagnon de cette dernière qui allait l’asperger de gaz lacrymogène. Le braqueur avait pris la fuite oubliant, sur le comptoir, le sac à dos dans lequel il prévoyait d’encaisser la monnaie.

Un an après, confondu par les traces ADN des vêtements contenus dans ce sac, Cyril avait été appréhendé, expliquant des problèmes de dettes de stupéfiants. Le tribunal correctionnel de Nevers l’a condamné, ce mardi 2 mai, à 30 mois de prison dont 15 avec sursis et a ordonné son maintien en détention.

Recette du week-end

• Hauts-de-Seine. Il a menacé le gérant d’un tabac-presse de Bagneux avec une bombe lacrymogène, ce lundi après-midi 1er mai. Le buraliste a été contraint de lui remettre son tiroir-caisse et la recette du week-end qui se trouvait dans un bureau à l’arrière de son magasin. Le braqueur a pris la fuite en scooter.

Le bar-tabac aussi

• Finistère. Ils ont profité de la nuit du dimanche 30 avril au lundi 1er mai pour pénétrer dans le bar-tabac de Saint-Thunien et s’emparer de cartouches de cigarettes et de jeux. Ce vol intervient alors que le pays de Quimperlé traverse une série de cambriolages dans les commerces de proximité depuis ces dernières semaines, deux boulangeries, l’une à Moëlan-sur-Mer l’autre à Clohars-Canoët et une charcuterie à Baye.

En réveillant l’alarme

• Deux-Sèvres. Alertés par le déclenchement de l’alarme d’un bar-tabac de Parthenay dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 avril, les gendarmes ont interpellé sur place deux jeunes qui tentaient de se cacher. Les deux suspects (16 et 17 ans) avaient arraché le volet métallique et tenté de fracturer la porte à coups de pieds, sans avoir le temps de voler quoi que ce soit. Placés en garde à vue, ils seront convoqués au tribunal pour enfants en septembre.

De la voiture-bélier au braquage

• Drôme. Victime d’une attaque à la voiture-bélier en février 2016, puis d’un cambriolage en décembre dernier, le bureau de tabac d’Alixan a été dévalisé par deux braqueurs ce samedi 29 avril. Munis d’armes de poing, ils ont profité de l’absence de clients pour bloquer la porte. Le temps de vider le contenu de la caisse et de s’emparer de cartouches de cigarettes. Des témoins les auraient vu s’engouffrer dans une voiture pour s’enfuir.