Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Mar 2017 | Profession
 

À la voiture-bélier, à deux reprises

• Lot-et-Garonne. Deux casses de bureau de tabac réalisés à l’aide d’une voiture bélier ont été commis dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 mars dans l’Agenais. Le premier à Layrac, vers 4h30, où deux malfaiteurs sont rentrés directement dans le magasin avec un véhicule volé à 30 kilomètres de là. Ils ont dérobé des cartons de cartouches de cigarettes et ont filé du local … en marche arrière. Une demi-heure plus tard, à Bon-Encontre, le scénario s’est répété. Un des auteurs s’est faufilé sous le rideau défoncé et a sauté par-dessus le comptoir pour voler des cigarettes.

Deux suspects (21 et 23 ans) ont rapidement été interpellés à Bon-Encontre dans le périmètre du bureau de tabac. Les deux faits sont liés. Un troisième individu est en fuite vraisemblablement à bord d’une voiture relais.

Les dégâts dans les deux magasins sont importants. Une chaîne de solidarité s’est formée à Layrac où une quinzaine de villageois sont venus spontanément aider à ranger le couple du tabac presse.

Cambriolages en série

• Indre-et-Loire. Vers 4h30 ce lundi 6 mars, un débit de tabac de Sainte-Maure-de-Touraine est cambriolé en moins de trois minutes : les malfaiteurs court-circuitent les fils du store électrique et s’emparent de cartouches de cigarettes rangées sou les linéaires. À 5h30, une voiture-bélier descelle la vitrine du tabac presse à Descartes. Les cambrioleurs sont repartis avec des cartouches de cigarettes, en moins de quatre minutes.

Par ailleurs, un buraliste de La-Celle-Saint-Avant est parvenu à déjouer une tentative : résidant au-dessus, il a fait fuir les malfaiteurs en se montrant à la fenêtre.

Les images de la vidéo-surveillance municipale devraient permettre de créer des liens avec les précédentes attaques à la voiture-bélier dans le département voisin de la Vienne.

Sauvée par ses cris

• Seine-Maritime. A l’heure de l’ouverture, ce samedi 4 mars, une buraliste de Rouen commence à mettre en place les journaux. Armé d’un petit couteau, un individu a alors fait irruption. Alors qu’il exigeait la caisse, la commerçante l’a repoussé. Réaction du malfaiteur : il l’a bousculé, elle a chuté et elle s’est mise à crier. Un passant est intervenu, mettant en fuite l’agresseur. Il a même tenté de le poursuivre quelques instants, mais l’a perdu de vue.