Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
14 Juin 2024 | Profession
 

Le fils d’un buraliste porte plainte pour violences policières

• Rhône. Une plainte a été déposée, ce jeudi 13 juin, pour « violences aggravées » contre des policiers accusés d’avoir porté des coups portés à un jeune homme au sol pendant son interpellation- le fils dun buraliste de Vénissieux (près de Lyon, le 4 juin) –  ont annoncé les avocats de ce dernier (voir 8 juin).

Selon eux, leur client, le jeune buraliste qui travaillait le soir des faits, a été bousculé brutalement par deux agents. Une fois à terre, l’un d’eux l’a roué de coups avec sa matraque télescopique tandis que le second le maintenait avec force. Deux autres policiers ont observé sans intervenir. La victime s’est vu prescrire une interruption temporaire de travail de dix jours.

Une source policière avait expliqué que des policiers avaient été visés par des « jets de projectiles de la part d’une quinzaine d’individus » alors qu’ils surveillaient un point de deal. Certains de leurs agresseurs s’étaient réfugiés dans le bureau de tabac voisin et le fils du propriétaire avait alors « proféré des insultes et des menaces » contre eux, selon cette source.

Trois vidéos de l’interpellation ont été diffusées sur les réseaux sociaux, nourrissant deux thèses opposées, les uns défendant la légitime défense des policiers, les autres les accusant de violence gratuite.