Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
17 Mar 2022 | Profession
 

« On n’allait pas jouer aux héros »

• Oise. Ce mercredi 16 mars, à la cour d’assises de l’Oise, des clients et une employée sont revenus sur le braquage d’un bar-tabac à Avrechy (près de Clermont) le 19 juillet 2019. L’un des faits pour lesquels quatre hommes sont jugés jusqu’au 23 mars.

Moins de 4 minutes. C’est le temps qu’il a fallu au groupe de quatre braqueurs pour repartir avec 20 000 euros de cartouches de cigarettes. Vers 7 heures 30 ce matin là, ils ont fait irruption : l’un d’eux était muni d’un pistolet qu’il a agité brièvement devant les visages des clients. Devant leur tasse de café, personne ne bouge ou ne dit mot. «De toute façon, on n’allait pas jouer aux héros » rapporte l’un d’eux.

Pendant qu’un des malfaiteurs s’occupe de la caisse, où il récupère quelques centaines d’euros, l’employée est conduite dans la réserve. Un membre du commando a vidé les étagères  de cigarettes dans un carton. Sur les images de vidéosurveillance diffusées à l’audience, on le voit faire plusieurs allers-retours entre la remise et le véhicule, volé quelques jours plus tôt, qui stationne dehors.

Le seul accusé à reconnaître sa participation à ce braquage  a présenté ses excuses aux victimes. À l’écouter, il n’a jamais vraiment eu le choix, expliquant avoir été contraint par un mystérieux individu à qui il devait de l’argent. On lui a seulement dit : « Toi, tu t’occupes d’aller dans la réserve et de prendre le tabac ». Le verdict est attendu le 23 mars.

Malgré l’alarme

• Orne. Les forces de l’ordre sont arrivées rapidement, après le déclenchement de l’alarme d’un bar-tabac à Mortagne-au-Perche, ce dimanche 13 mars vers 5 heures du matin. Mais sur place, aucune trace du ou des malfaiteurs.  Des jeux à gratter et surtout du tabac ont été emportés.