Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Août 2021 | Profession
 

Colère contre les cambrioleurs 

• Drôme. Dans la nuit du 19 au 20 août, trois jeunes ont été surpris à l’intérieur d’un bar-tabac-presse de Valence … Une patrouille, avec la brigade canine, avait entendu du bruit venant de l’intérieur et y avait vu un homme. Mais ce dernier n’a pas répondu aux sommations, alors le chien a été envoyé et l’a mordu à la jambe …

Ses deux complices, réfugiés dans les toilettes, sont finalement sortis. Mais leur interpellation a posé un autre problème lorsqu’une dizaine de personnes se sont regroupées autour des policiers et ont commencé à les agresser. Les agents ont dû faire usage de grenades afin de se dégager.

Devant le tribunal correctionnel, ce 23 août, les trois prévenus ont expliqué avoir rencontré un groupe avec des sacs-poubelle remplis de cigarettes dérobées dans cet établissement et avoir voulu en profiter pour leur consommation personnelle. Sauf que sur place ont été retrouvés un tournevis et un gant qui les ont confondus.

Déjà connus de la justice à des degrés divers, les trois ont été condamnés chacun à six mois d’emprisonnement avec maintien en détention.

Saccage lors d’une nuit d’émeute

• Eure. Dans la nuit du 13 juillet 2020, un buraliste d’Évreux avait vu ses linéaires vidés à la suite du saccage de son commerce à l’occasion de violences urbaines.

Ce 23 août, les deux majeurs – identifiés sur les images de vidéosurveillance – étaient convoqués devant le tribunal judiciaire. Le plus jeune des deux, âgé de 26 ans, a commencé par nier.  Mais lorsque le président lui rappelle que son ADN a été relevé sur les lieux et que des paquets de cigarettes (en grande quantité) ont été retrouvés à son domicile, le jeune homme avoue avoir été présent : « Oui, mais j’ai volé des voleurs » ( sic ).

Le second, 39 ans et placé sous tutelle, est moins sûr de lui. En garde à vue, il avait pourtant reconnu être « bourré et je savais que c’était du vol. » Verdict : six mois avec sursis pour l’un ; quatre mois avec sursis pour l’autre.