Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Juin 2021 | Profession
 

Prison ferme pour le gang qui écumait les bureaux de tabac 

• Eure. Le 5 juillet 2018, les gendarmes de Méru (Oise) avaient repéré une BMW aperçue sur les lieux de plusieurs cambriolages de buralistes ayant eu lieu dans le département. Les militaires ont alors placé une surveillance sur ses utilisateurs. 

Deux jours plus tard, quatre suspects repartent sur un coup après avoir volé un Renault Scénic. C’est le début d’une nuit de folie : sur leur lancée, les bureaux de tabac d’Étrépagny, de Lyons-la-Forêt, Pont-Saint-Pierre, Pîtres et Romilly-sur-Andelle seront visités et délestés de près de 4 000 paquets de cigarettes.

C’est finalement à Andé, vers 6 heures du matin, que le GIGN a mis fin à cette folle épopée. Les malfaiteurs n’ayant en effet pas hésité à foncer sur les véhicules banalisés de la gendarmerie.

Enfin … les quatre prévenus, issus de la communauté des gens du voyage, étaient convoqués ce mardi 8 juin devant le tribunal judiciaire d’Évreux. Deux d’entre eux étaient dans le box des prévenus car incarcérés dans le cadre d’une autre affaire ; les deux autres ont comparu en liberté. Des individus dont les casiers judiciaires … affichent de cinq à vingt condamnations.

Après un très long délibéré, le tribunal a envoyé deux des prévenus effectuer directement des peines de quatre ans et quatre ans et demi de prison ferme. Quant aux deux autres, ils écopent de 24 et 36 mois de prison ferme avec, en plus, des obligations de travail et d’indemniser les parties civiles.

Stock dévalisé, voitures incendiées

• Ardèche. Un couple de buralistes de Vals-les-Bains (6 kilomètres d’Aubenas), qui demeurent au-dessus du tabac-presse, ont été réveillés par l’alarme en pleine nuit de ce mercredi 9 juin aux alentours de 4 heures.

Quand ils ont ouvert la fenêtre, il y avait deux voitures dans la rue. Les malfaiteurs étaient en train de charger des cartouches de cigarettes dans la première et avant de s’enfuir, ils ont mis le feu à la deuxième. Vu l’importance des flammes, ils ont appelé les pompiers avant de joindre la police. Le feu s’est d’ailleurs propagé à la voiture du couple.

Le couple avait été victime d’un cambriolage il y a sept mois.

Cette même nuit, à une vingtaine de kilomètres un autre commerce a été visité : un bar-tabac à Vinezac. Là aussi, les auteurs sont entrés par effraction et auraient dérobé des bouteilles.