Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Fév 2021 | Profession
 

Luc Fournié vient de sortir de prison. 

Le buraliste de Lavaur purgeait une peine de 10 ans de prison pour le meurtre en 2009, d’un adolescent de 17 ans, surpris en pleine nuit lors d’un cambriolage et sur lequel il a été tiré de manière préméditée (voir 12 et 19 décembre 2016).

Il bénéficie d’une libération conditionnelle avec bracelet électronique durant un an.

•• Son avocate, Martine Esparbié-Catala, avait déposé une demande d’aménagement de peine. « Il y a tout d’abord sa bonne conduite en milieu carcéral. Ensuite, mon client a indemnisé en totalité les parties civiles. Mais il y a surtout son état d’esprit: il a pris conscience et la mesure du drame. Il a fait un énorme travail sur lui-même. Il va désormais essayer de continuer à vivre avec ce drame qu’il portera toujours », a-t-elle précisé à La Dépêche du Midi.

•• Par deux fois un jury populaire condamne Luc Fournié à une peine bien plus lourde que celles requises par le procureur général.

En 2015, les jurés de la cour d’assises du Tarn le condamnent à 7 ans d’emprisonnement pour meurtre. En décembre 2016, rejugé par la cour d’assises de Haute-Garonne, Luc Fournié voit sa peine alourdie: 10 ans de prison.

Il sera libéré, quelques semaines plus tard, jusqu’au rejet du pourvoi en cassation qui le conduira, ce coup-ci, derrière les barreaux (voir 5 juin et 8 mars 2018).