Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Oct 2021 | Trafic
 

À la demande du Parquet de Béziers, la chasse aux vendeurs à la sauvette, notamment de tabac, va se faire de plus en plus intensive. Les policiers du commissariat de Béziers vont travailler encore davantage sur la problématique des trafics de vente de tabac importé d’Espagne, annonce Le Midi Libre

Plusieurs secteurs de Béziers ont d’ores et déjà été placés sous surveillance afin d’appréhender les marchands qui s’affichent tranquillement sur les trottoirs de la cité Biterroise rapporte, en effet, le quotidien régional.

Et justement, dans l’après-midi du 3 octobre, des policiers ont contrôlé un homme de 24 ans qui vendait des cigarettes sur la voie publique, boulevard Gambetta. Il détenait sur lui 460 euros et à proximité, dans une boîte à chaussures, vingt paquets de cigarettes d’origine espagnole.

Placé en garde à vue, le vendeur à la sauvette a expliqué que les cigarettes et une partie de l’argent lui avaient été laissées par une connaissance qui s’adonnait à la revente sur la voie publique, sans indications pour identifier ce tiers. La perquisition effectuée au domicile du suspect a été négative.

Le Parquet de Béziers a ordonné la saisie de l’argent et la destruction des cigarettes. Le suspect est convoqué devant le tribunal de Béziers le jeudi 14 octobre prochain.