Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
19 Oct 2021 | International, Profession
 

En Belgique où une nouvelle trajectoire fiscale se confirme (voir 14 octobre), la réglementation permet de drôles de choses. La presse locale fait état – non sans une certaine surprise – de la sortie d’un paquet contenant 100 cigarettes. Non pas une cartouche mais un paquet XXL. Vendu 31,50 euros.

« Après les gros seaux de tabac à rouler (500 grammes), vendus 28 euros, cet énorme paquet n’entre plus dans les linéaires de ce commerçant du Hainaut qui vend déjà ces gros paquets de Winston avec un certain succès auprès de sa clientèle française notamment » reprend ce journal belge.

D’autant que ce conditionnement – vendu 31,50 euros – représente un coût d’achat de 1 euro moins cher par rapport à 5 paquets de 20 (6,50 euros le paquet). « D’autres marques vont sans doute embrayer ».

La Fondation contre le Cancer réagit en demandant des limites : « on visait les fameux seaux à tabac à rouler. Le problème c’est que la loi impose une limite minimale mais aucune maximale ».

« Vu qu’il faut donner plus d’argent à la fois, cela n’induirait pas de risque supplémentaire » selon Vinciane Charlier, porte-parole de SPF Santé, l’administration de gestion du tabac en Belgique.