Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements liés directement ou indirectement au tabac
13 Jan 2024 | International, Trafic
 

La justice belge a condamné le groupe CMA CGM (3ème transporteur de conteneurs au monde, 1er armateur français) – dont le siège est à Marseille – à 50 millions d’euros d’amende pour « sa participation » à un trafic de cigarettes en provenance de Turquie. Le groupe français réfute toute implication.

La condamnation par la cour d’appel d’Anvers remonte au 7 septembre dernier rapporte l’hebdomadaire Marianne repris par France 3 Provence-Alpes-Côte-dAzur.

L’État belge, qui a saisi la justice, accuse l’armateur d’avoir facilité le commerce de tabac de contrebande en transportant 152 millions de cigarettes en provenance de Turquie. Les douaniers belges les avaient saisies en 2018. 

•• En première instance, en juin 2021, CMA CGM SA et ses filiales belge (CMA CGM Belgique) et turque (CMA CGM Deniz Acenteligi) avaient été relaxées, rapporte Le Marin.

Selon ce média spécialisé, la contrebande avait été possible parce que CMA CGM aurait établi des documents défectueux dans les conteneurs concernés. Un salarié de CMA CGM Turquie avait été aussitôt licencié après avoir été impliqué.

•• Contactée par Marianne, l’entreprise, propriété du milliardaire Rodolfe Saadé, refuse de « commenter les décisions de justice qui font l’objet dun recours » et « condamne avec la plus grande fermeté toutes pratiques illégales ». Le groupe assure appliquer une politique de « tolérance zéro » à l’égard des activités illégales de tout employé ou partenaire commercial.

Nous avons relaté ici-même que les Douanes ont découvert – il y a 2 ans – 10 tonnes de tabac de contrebande sur un porte-conteneurs CMA CGM au port de Dunkerque. Dans ce dernier cas, on ignore ce qu’il est advenu de l’enquête (voir 9 février 2022). Il est vrai qu’avec une flotte de plus de 550 bateaux sillonnant les mers du monde … Photo : SIPA