Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mai 2019 | E-cigarette
 

Suite à la publication des derniers chiffres sur le tabagisme en France (voir Lmdt de ce jour), British American Tobacco a publié un communiqué que nous reproduisons.

« Dans un rapport publié ce jour, Santé Publique France révèle une baisse d’1,6 million de fumeurs en deux ans et l’utilisation croissante de la cigarette électronique comme alternative au tabac (3,8 % d’utilisateurs quotidiens en 2018 contre 2,7 % en 2017).

•• La cigarette électronique, alternative au tabac reconnue à sa juste valeur par l’État

Xavier Brunschvicg, Directeur de la communication et des affaires publiques de British American Tobacco (BAT) France réagit : « le rapport de Santé Publique France montre que la cigarette électronique est le moyen le plus utilisé par les fumeurs pour arrêter de fumer ! La reconnaissance par l’État du rôle du vapotage dans la lutte contre le tabagisme est une grande avancée et nous nous en félicitons. »

À l’occasion de la Journée mondiale sans Tabac de 2019, organisée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le 31 mai, British American Tobacco rappelle son fort engagement en faveur du développement d’alternatives à la cigarette : « nous restons pleinement engagés dans notre stratégie « Transforming Tobacco » axée sur le développement d’alternatives au tabac combustible. Nous nous inscrivons comme un allié des fumeurs souhaitant adopter des habitudes de consommation potentiellement moins risquées pour la santé » poursuit Xavier Brunschvicg.

Depuis 2012, BAT a investi 2,5 milliards de dollars dans la Recherche & Développement pour permettre le développement d’alternatives à la cigarette. Sa marque Vype est récemment devenue n°1 du vapotage en France dans le réseau des buralistes « signe d’une réelle demande des fumeursé analyse Xavier Brunschvicg.

Partenaire de la transformation des buralistes, la filiale française de BAT a également participé à l’inauguration à La Brillanne (04) du « point de vente buraliste 2.0 » – premier d’une série de projets pilotes uniques qui seront mis en place en France en 2019, et qui accordent une place importante aux produits de nouvelle génération tels que le vapotage.

•• Des efforts à poursuivre dans la lutte contre le tabagisme, la solution vapotage à exploiter

Pour le porte-parole de British American Tobacco, de nombreux efforts restent à poursuivre pour lutter contre le tabagisme en France : « la route est encore longue ! La France reste l’une des plus mauvaises élèves de l’Union Européenne avec une prévalence tabagique particulièrement élevée (33%) qui n’est devancée que par la Grèce (35 %) et la Bulgarie (36 %) ».

« La solution est évidente et est sous nos yeux : soyons pragmatiques et intégrons systématiquement la cigarette électronique dans les campagnes de réduction des risques liés au tabac. Cette approche a marché au Royaume-Uni où la prévalence tabagique est tombé à 15,8 %, et cela marchera en France » assure Xavier Brunschvicg.

British American Tobacco juge ainsi nécessaire d’assouplir le cadre règlementaire de cette catégorie de produits : « l’enjeu est de pouvoir informer et éduquer le fumeur sur la cigarette électronique, qui est une solution efficace à la réduction du tabagisme. Il est essentiel de lever les tabous sur le vapotage et de le rendre plus visible » conclut Xavier Brunschvicg.