Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Mar 2018 | Associations
 

Ce mercredi 14 mars, la Ligue contre le cancer fête ses 100 ans.

En Île-de-France, elle teste un dispositif de prévention sur les risques du tabac auprès des lycéens.

Depuis le début de l’année, cinq lycées franciliens testent ce dispositif, animé par la Ligue contre le Cancer. Ateliers de prévention, interventions d’un tabacologue, proposition de produits de substitution gratuits … Le but est d’inciter les jeunes à renoncer à la cigarette.

Suivi par France Bleu, au lycée Dorian (11ème arrondissement de Paris), Charlotte Kanski, responsable de prévention de l’association, anime une séance d’une heure, devant une classe de seconde.

•• Premier message : une cigarette contient plus de 4 000 substances chimiques.

« J’aurais dit une dizaine, mais pas 4 000 », s’étonne Malak, 16 ans, qui ne fume pas. Jules, lui, est fumeur, mais très informé. « Je connais les risques mais je fais avec. Pour l’instant, je n’ai pas envie d’arrêter, mais il le faudra bien un jour, rien qu’à cause du prix. J’ai conscience également du risque de développer des maladies cardio-vasculaires ». Arilès a fumé sa première cigarette à 12 ans, mais il a déjà arrêté : « Fumer, ça ne sert à rien. C’est juste un moyen d’intégration auprès de mes amis. Quand je me suis mis au foot, je me suis rendu compte que ce n’était pas bon pour la santé ! ».

•• Une initiative plus pédagogique que le label « Espace sans tabac » de la Ligue contre le cancer (voir Lmdt du 20 juillet 2017).