Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

À vrai dire, aucune confirmation officielle depuis cette annonce du Wall Street Journal qui a fait du bruit et suscité des remous passagers en Bourse (voir 20 et 21 avril).

Cette réduction du taux de nicotine dans les cigarettes relève encore du projet devant passer par une procédure aussi longue que controversée sur le plan juridique.

•• D’après Bonnie Herzog (managing director chez Goldman Sachs), il faudra que la FDA (Federal and Drug Administration) entre dans une procédure de préparation de la mesure, notamment avec une étude d‘impact; ce qui devrait prendre entre un et deux ans.

Et parmi cette étude d‘impact, sera nécessaire la prise en compte d‘un éventuel double « effet boomerang » : des consommateurs fumant plus, du fait d‘un moindre taux de nicotine et un rebond de la contrebande.

•• Dans une autre note, Nik Modi (analyste chez RBC Capital Markets) se montre réservé en reléguant l‘information du Wall Street Journal au rang d‘une simple « considération » de l‘administration Biden.

Quant à Bonnie Herzog, elle estime aussi que ce projet sera favorable au développement de produits à risques réduits.

À suivre.