Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Juin 2020 | Observatoire
 

Le groupe italien Ferrero a annoncé, depuis le siège français installé à Mont-Saint-Aignan, avoir séduit un million de consommateurs supplémentaires avec sa pâte à tartiner durant le confinement. 

Ce gain aurait été déterminé grâce aux analyses de Kantar.

•• Les semaines de confinement ont bouleversé les habitudes des consommateurs qui se sont le plus souvent repliés sur des produits de première nécessité, mais la pâte à tartiner semble avoir tiré son épingle de ce moment très particulier.

« Un retour aux sources pour les Français qui ne pouvaient pas sortir, avaient des distractions limitées, mais prenaient le temps de vivre en famille et plus de temps pour le petit déjeuner, vivaient des repas en famille plus longs » déclare-t-on chez Nutella.

•• Résultat très positif pour la marque puisque Nutella, produit phare du groupe,  « repasse au-dessus des 70 % des parts de marché » dans le secteur des pâtes à tartiner où la concurrence tente de s’inviter ces dernières années, avec des produits bio, ou sans huile de palme …

« Si la marque continue d’être chahutée sur ce sujet, Ferrero a été reconnu par l’ONG WWF comme l’industrie la plus vertueuse en termes de qualité et de durabilité de notre huile. On n’a plus à faire nos preuves » tient à préciser Jean-Baptiste Santoul, président de la filiale française.