Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
31 Oct 2021 | Profession
 

C’est un petit commerce indispensable du centre-ville de Langon, la seule enseigne où l’on peut encore acheter journaux, magazines et tabac.

Depuis le 1er octobre, un couple venant de Toulouse – où il tenait un bar-tabac-presse – a repris les rênes de ce tabac-presse. Lui est originaire de la ville où il a grandi.

Dès le 15 novembre, fermeture pour deux semaines, « le temps de faire des travaux du sol au plafond » assure-t-il dans Sud-Ouest. Ce nouvel agencement permettra d’optimiser les lieux et d’offrir de nouveaux services dans cet espace de 38 mètres carrés.

L’établissement disposera d’un coin pour prendre le café et d’une petite cave à vins du terroir : « on souhaite créer un lieu de vie avec des clients qui pourront passer un peu de temps avec nous. » La boutique proposera aussi des idées cadeaux d’artisans locaux.

Le couple assure déjà des services de proximité : « on s’occupe des impôts, on aide à remplir des courriers administratifs, on change les piles des montres … Souvent, les personnes âgées ne savent plus où aller pour ce genre de choses. Nous sommes un commerce d’utilité locale. Ce n’est pas Amazon, mais « C’est dans ma zone » … », sourit la buraliste.