Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement au tabac
5 Mai 2017 | Trafic
 

Cela s’était calmé ces derniers jours (voir Lmdt des 12 et 7 avril). Calme trompeur. Les agressions viennent de reprendre et se multiplient.

• Mercredi 3 mai, attaque avortée

Un camion de livraison s’apprêtait à stopper devant un buraliste de Bondy (Seine-Saint-Denis) quand le chauffeur s’est aperçu que plusieurs hommes cagoulés sortaient d’un véhicule qui le suivait. Il a alors accéléré, vite rejoint par la police qui n’a pu coincer les malfaiteurs.

• Jeudi 4 mai, deux attaques simultanées

À Chaumontel (dans le Val-d’Oise près de Viarmes), un camion de livraison a été intercepté et les agresseurs en ont pris possession. Pour ce faire, un des chauffeurs a été séquestré et libéré un kilomètre plus loin. Sain et sauf.

Près de Créteil (à Santeny, Val-de-Marne), quatre malfaiteurs masqués ont bloqué un camion de livraison à l’aide une fourgonnette et une voiture. Ils ont transféré dans ces derniers un certain nombre de cartons.

Le préjudice de ces deux attaques est supérieur à la centaine de cartons de tabac.

• Vendredi 5 mai, nouveau braquage matinal

Un camion a été bloqué lors d’une livraison à Le Pin, près d’Esbly (Seine-et-Marne). Quatre malfaiteurs ont pu voler une vingtaine de cartons.

C’est ainsi que la série noire continue avec 28 agressions depuis le début de l’année.