Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Sep 2021 | Profession
 

Dans une étude détaillée par région, le PMU révèle combien il redistribue aux parieurs et à toute la filière. Avec un zoom sur l’Ouest dans … Ouest France.

Le modèle du Pari mutuel urbain (PMU) français permet de redistribuer les trois quarts des près de 9 milliards joués par an aux 3,5 millions de parieurs.

•• La filière hippique, qui compte 60 000 emplois directs et 80 000 emplois indirects, a reçu 650 millions d’euros de la part du PMU. Cet argent servant à « payer » les cinq premiers à l’arrivée d’une course. Les jockeys, entraîneurs, éleveurs, propriétaires perçoivent ces sommes selon leur classement.

Il y a 13 200 points de vente PMU. Au total, ce sont 125 millions d’euros de commissions qui leur ont été versées en 2020.

•• En Normandie, toutes les minutes un parieur joue en moyenne 282 euros dans un point de vente. Au total, en 2020, ce sont 259 millions d’euros qui ont été pariés par les 290 000 parieurs normands. Dans leurs poches sont revenus 236 millions d’euros.

En Bretagne, il y a deux fois plus de parieurs : 705 000. Mais ils jouent un peu moins que les Normands. En 2020, toujours selon le PMU, ils ont dépensé 194 millions d’euros; 176 millions d’euros sont revenus aux joueurs bretons.

En Pays de la Loire, les 665 000 parieurs ont dépensé 211 millions d’euros sur leurs favoris. 206 millions d’euros ont été redistribués.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.